D’où vient le mot DIY

D’où vient le mot DIY

DIY

Il faut tout d'abord s'imprégner de l'état d'esprit DIY ou Do It Yourself (littéralement « faites-le vous-même ») propre à ce style architectural qui, il faut l'admettre, ne date pas d'hier.

Il tire, en effet, ses origines du déclin de la société industrielle. De sa ville natale (New York) jusqu'à nos campagnes, le design industriel se nourrit des usines abandonnées, réhabilitées en lofts ou en bureaux, des anciennes manufactures et autres hauts-lieux de la vie ouvrière des XIXème et XXème siècles. Symbole de la mutation profonde de nos sociétés, le style industriel récupère, répare, reconsidère les objets du passé pour leur donner une nouvelle fonction, une nouvelle âme.

Chic, à la fois personnel tout en étant cinématographique en diable, il transforme un meuble de métier d'imprimeur en commode ou en chiffonnier, avec une patine estampillée vintage, recycle un vieux tonneau en bar ou un moteur de voiture en pied de table. Pour créer de belles pièces de mobilier, il faut certes aimer chiner et être curieux de tout, mais il faut avant tout être débrouillard, organisé et quelque peu imaginatif. Si vous débutez, vous n'êtes pas obligé de commencer par un projet complexe comme par exemple une étagère murale style indus d'un pan entier de mur, soyez plus raisonnable et exercez-vous avec une étagère simple (une planche et deux équerres), histoire de vous familiariser avec le procédé, avant de vous lancer dans des créations plus ambitieuses. La méthode est, de toutes façons, la même.

Laisser un commentaire

Tous les champs sont obligatoires

nom:
E-mail: (Non publié)
Commentaire:
Code de type